Cher Monsieur

Je vous prie de bien vouloir m'excuser pour ma réponse tardive mais je viens de prendre connaissance de votre courrier et tenais à vous en remercier.

Sensible au patrimoine français, je trouve votre volonté d'entretenir et de restaurer la ville de Dinan courageux et remarquable.

Je serais ravi de vous apporter mon soutien et mes encouragements ponctuellement, sans pouvoir, et vous le comprendrez aisément, m'investir totalement comme vous le faites au quotidien pour sauver ce joyau du patrimoine.

Avec mes voeux très sincères de succès, et de tout mon soutien moral.

Bien à vous,

Stéphane Bern

Voir l'original